Retour au blog

Établissement d’un budget

Conseils Financiers Rui Alberto Maia 7 Déc

L’établissement d’un budget

Etablissement d'un buget

Avec l’inflation qui fait grimper les prix partout au pays, l’établissement d’un budget est l’une des façons de comprendre ce qui arrive à votre argent et de savoir ce que vous pouvez y faire.

De cette façon, vous aurez une image de vos revenus par rapport à vos dépenses. C’est le meilleur moment pour revoir toutes vos dépenses pour déterminer ce que vous pouvez changer pour augmenter vos liquidités mensuelles.

Étape 1 : Calculez votre revenu

La première étape dans la création d’un budget consiste à déterminer vos revenus. Car, savoir exactement les revenus que vous recevez est important pour établir ce que vous pouvez dépenser. Cependant, tenez compte de votre revenu net et non le salaire brut, puisque si vos dépenses dépassent les revenus que vous obtiendrez, vous dépenserez trop.

Étape 2 : Surveillez vos dépenses

En suite, une fois que vous avez déterminé vos revenus, regardez vos dépenses. C’est-à-dire, passez en revue toutes vos factures mensuelles, catégorisez-les et vous saurez mieux ce qui arrive exactement à votre argent. De cette façon, vous pouvez ensuite choisir vos priorités et apporter des modifications en conséquence.

Premierement, faites une liste de vos dépenses fixes (ex.: les paiements de voiture, les remboursements de prêt, le loyer ou l’hypothèque) qui ne changent pas d’un mois à l’autre.

Ensuite, déterminez vos dépenses variables (ex. : l’épicerie, l’essence, les sorties) et calculez combien vous y dépensez en moyenne.

Habituellement, c’est dans les dépenses variables que vous pouvez économiser de l’argent.

Étape 3 : Fixez des objectifs réalistes

Des objectifs réalistes sont essentiels pour une santé financière à long terme. Il est important de savoir qu’elles sont les dépenses essentielles pour vous et les dépenses sur lesquelles vous pouvez réduire.

Idéalement, dans votre budget mensuel, vous aurez une répartition 50/30/20. C’est-à-dire :

  • 50 % de votre budget est consacré aux BESOINS ESSENTIELS : comme le loyer, l’hypothèque, la voiture, l’électricité et d’autres services publics, et l’épicerie.
  • 30% de votre budget est attribué aux BESOINS NON-ESSENTIELS : tels que des achats, des vacances, l’abonnement à des services de streaming, etc.
  • 20% de votre budget pour votre ÉPARGNE OU RÉDUIRES LES DETTES : par exemple un fonds d’urgence, une épargne-retraite, les études de vos enfants ou des paiements par carte de crédit.

Étape 4 : Établissez un plan

Une fois que vous avez établis vos objectifs, dressez un plan en fonction de votre situation financière, pour vous assurer une bonne gestion de vos fonds chaque mois. Pour certains, le plus efficace est d’établir des limites pour chaque catégorie de dépenses. D’autres réfléchissent à l’importance des dépenses individuelles et remanient les priorités pour libérer des fonds.

Étape 5 : Ajustez vos dépenses

Ainsi, sachant combien d’argent vous recevez chaque mois et à quoi vous voulez le consacrer, vous pouvez examiner vos dépenses et les ajuster pour équilibrer votre budget.

Examinez d’abord avec lucidité les dépenses répondant à des désirs et éliminez les éléments inutiles au-delà d’un montant raisonnable.

Également, c’est aussi le bon moment d’examiner vos dépenses fixes. Vous pourriez peut-être réaliser des économies en obtenant un meilleur taux hypothécaire, en changeant la fréquence de vos paiements ou consolident certaines dettes avec un refinancement hypothécaire. Appelez-moi avant de faire tout changement à votre prêt hypothécaire!

Étape 6 : Gardez le cap

Il est important de surveiller votre budget chaque mois pour repérer tout changement dans vos dépenses. Aussi, il est utile de tout revoir une fois par an, afin de prendre compte de toute augmentation de vos dépenses ou de vos revenus qui justifierait d’ajuster votre plan global.

Le gouvernement du Canada a créé un outil de planification budgétaire pour faciliter votre travail. Vous pouvez le trouver en cliquant ici.

Rappelez-vous : un budget bien équilibré est la clé de la liberté financière et de la tranquillité d’esprit